« Toute personne a, à un moment donné, toutes les ressources nécessaires pour passer au-delà de son problème » (M. Erickson)

Tout d’abord, nous considérons que la pratique des diverses techniques que nous enseignons, associées aux conduites du changement et à l’art de la communication, sont indissociables du travail d’accompagnement.

A travers notre pédagogie, le stagiaire acquiert la confiance en lui nécessaire et la capacité à atteindre pleinement son objectif de formation.

Dans ce but, il est acteur de son parcours par des mises en situations régulières, des études de cas, des temps « d’action et de recherche » dans lesquels il découvrira et approfondira des notions théoriques.

Vigilance :

Toute personne peut inopportunément ouvrir un cabinet et se prétendre praticien ou thérapeute spécialisé. Cela sans même avoir été formé ou certifié par un institut sérieux, agréé et reconnu dans le monde de la formation.

C’est pourquoi notre institut exige d’avoir obtenu au moins le certificat de praticien pour exercer dans le cadre de l’accompagnement et du développement personnel ou professionnel.

L’Institut privé de formation CAPRA, en partenariat avec TERAPI entend créer un réseau de professionnels reconnus.

Par conséquent, nous sommes attentifs, dès le départ, à l’éthique, à la déontologie, au niveau des compétences acquises et surtout à l’esprit avec lequel une personne pratique.

Pour notre institut, nos certifications sont une marque de confiance vis-à-vis du stagiaire.

En effet, c’est une manière pour nous de l’accueillir et de le reconnaître comme un professionnel.

Limites des pratiques et cadre professionnel :

L’hypnose, la PNL, le coaching et les techniques de soins énergétiques et de magnétisme s’inscrivent dans la relation d’aide, hors cadre médical et réglementé.

Ainsi, elles ne se substituent en rien à un acte ou traitement médical dont elles sont complémentaires.

Les outils acquis pendant chaque formation sont donc à considérer indépendamment de toute pratique thérapeutique. Ou, le cas échéant, comme un complément à d’autres formes de pratiques médicales ou cliniques.

Il en résulte que le praticien, s’il n’est pas professionnel de santé, doit avoir conscience des limites de sa pratique.

Aussi, il doit être capable de reconnaître la nécessité de diriger le sujet vers un professionnel plus adapté ou bien d’interrompre les consultations si le domaine de travail n’est pas de son ressort.

Les praticiens ne peuvent en aucun cas se substituer aux professionnels de santé.

Leur démarche est différente de l’attitude « médicale » engageant un diagnostic, un pronostic, un traitement. Ils sont prescrits par un spécialiste du monde médical. Le praticien limitera donc sa pratique aux aires de compétences de sa profession.

Pour finir, aucune prescription médicale ne sera mise en doute et aucune ne sera proposée. Les demandes requérant un avis sur ce sujet seront orientées vers le médecin.

Certifications

Les certifications sont délivrées par Olivier Perrot, président de Terapi, entreprise dont Capra est partenaire.